Les trois piliers

Ces objectifs seront atteints à travers un programme sur le long terme qui se base sur trois piliers :

  • Droits : les Etats doivent être démocratiques, protéger les droits des personnes et garantir la justice. Afin que ces éléments essentiels soient assurés, il est important que les personnes les plus vulnérables aient la possibilité de se mobiliser et de faire entendre leurs nécessités. ActionAid souhaite soutenir des groupes et des organisations de la société civile qui luttent contre des normes et des pratiques culturelles et sociales négatives, qui alimentent la discrimination et la violation des droits.
  • Redistribution : les ressources de la terre sont suffisantes à garantir une vie digne à tout le monde, spécialement pour les personnes qui vivent en situation de pauvreté et en condition d’exclusion sociale, mais elles doivent être redistribuées équitablement. ActionAid se mobilise pour faire en sorte que, même les personnes les plus vulnérables, spécialement les femmes, puissent exercer un contrôle plus important sur les ressources productives et pour garantir un partage des opportunités plus équitable, ainsi que le respect des droits des travailleurs. Cet objectif est réalisé, par exemple, en travaillent dans les pays pour renforcer la règlementation des activités économiques et focaliser l’attention sur une redistribution des ressources plus équitable ; en faisant pression pour faire en sorte que des systèmes fiscaux progressifs soient mis en place et qu’un travail soit fait sur la pré-distribution des ressources avant la taxation des revenus ; en s’engageant afin que les femmes aient droit à une rétribution pour le travail de soin et une réduction du poids qui pèse sur leurs épaules et pour une redistribution des ressources financières en faveur des services publics à disposition des classes les moins aisées.
  • Résilience : face à une augmentation des conflits et des évènements naturels catastrophiques, les personnes et les communautés doivent être plus résistantes pour contraster, réagir et diminuer leur vulnérabilité. Ceci concerne aussi bien des contextes urbains (où l’on assiste à des situations d’urbanisation rapide et souvent incontrôlée) que ruraux (où l’impact des changements climatiques est toujours plus important) ; les personnes doivent être soutenues pour contraster d’éventuelles situations d’urgence, par exemple à travers la formation de ceux qui sont en première ligne pour répondre à celle-ci.

Ces piliers sont étroitement liés et se soutiennent réciproquement : les droits ne peuvent pas être satisfaits sans la redistribution du pouvoir et continueront à être menacés si la résilience des communautés et des personnes ne sera pas renforcée.

 

 

 

Dernières nouvelles

Histoires de changement

Recherche