Parcourez la page

Prévenir la violence à l’encontre des enfants

Notre travail dans les écoles de Zanzibar, Tanzanie.

En trois ans, nous avons pu atteindre 46 écoles

Une étude menée en 2012 a révélé qu'un nombre croissant de garçons et de filles en Tanzanie ont été victimes de violations extrêmes de leurs droits, notamment des violences physiques et sexuelles, des mariages d'enfants et de la privation d'éducation.

ActionAid travaille en Tanzanie depuis 1998. Grâce au financement de la Oak Foundation, nous avons récemment réalisé un projet dans le but de prévenir la violence à l’encontre des enfants et de sensibiliser la population locale à Zanzibar.

Zanzibar_School_750

Nous avons travaillé pendant trois ans dans 46 écoles, où nous avons renforcé les clubs scolaires en tant qu'espaces sûrs et formé 975 élèves (480 garçons et 496 filles) sur l'importance de reconnaître et de prévenir la violence.

Dans ces écoles, des boîtes à suggestions ont été mises à disposition pour permettre aux élèves de signaler tout problème dans l'anonymat total. Ces suggestions sont ensuite gérées par le personnel formé, qui enquêtera et interviendra si nécessaire. Nous avons rejoint et formé 1.021 personnes, y compris des administrateurs scolaires, des enseignants, des parents et des travailleurs sociaux sur comment reconnaître et de gérer les cas de maltraitance d'enfants.

Enfin, nous avons travaillé avec les autorités pour étudier ce phénomène et proposer des réponses efficaces qui contribueront à l'élimination de la violence contre les garçons et les filles.

Pour en savoir plus, regardez notre documentaire (en anglais):

Photocrédits: Rachel Palmer/ActionAid